Transformer tes obstacles en tremplin…
Le 19 Septembre 2020, j’ai atteint mon objectif, j’ai eu la chance d’arriver au sommet du Mont Blanc.

Je vais vous raconter cette aventure qui m’a beaucoup marquée… Le 15 Août, je me suis lancé un défi fou de monter au sommet du Mont Blanc, je n’ai eu que quatre semaines pour me préparer. Je me suis donc remis au sport, sachant que cela fait 10 ans que je n’en ai plus pratiqué. Je faisais du footing sur la plage chaque matin, et je me suis donné à fond un peu plus chaque jour. Je suis allé faire du stage d’alpinisme, d’initiation à la haute montagne et d’école de glace pour ma préparation. Je suis allé à Aiguille-de-la-Bérangère à 3 425 mètres pour une première expérience. On y a fait une randonnée avec 2300 mètres de dénivelé en deux jours.

Grâce à mon entraînement improbable, j’ai perdu 10 kg en seulement quatre semaines, c’est incroyable. Ce qui est encore plus hallucinant, c’est que j’ai le vertige. En temps normal, j’ai peur du vide.
Jour J, 18 septembre, c’est parti ! j’ai déjà le pieds plein d’ampoules suite à mon entrainement. Mais je suis confiant, j’ai le mental que j’y arriverai et c’est tout ce qui compte. J’ai eu la chance d’avoir un guide extraordinaire, il s’appelle Jérôme et c’est le meilleur. Pour le moment, je suis en pleine forme, mais le plus dur commence demain. Je sens que je vais très mal dormir car j’ai un des plus gros stress de ma vie mais je suis toujours archi motivé !!

19 Septembre, on est parti à 05h00 du matin. Malgré une grosse tempête de neige, je suis quand même arrivé au refuge du goûter. Je n’arrive pas à y croire. Encore merci à Jérôme, il arrive à me calmer car j’ai peur du vide, j’ai le pieds qui tremble mais il a été formidable.
Ça y est !!! le drapeau les piscines de Romain est sur le toit de l’Europe (Mont Blanc 4 810 mètres) malgré une météo catastrophique !!! Plus j’avançais, plus je me dis que j’étais obligé d’aller jusqu’au bout car surmonter des épreuves faisaient aussi partie de l’histoire des piscines de Romain ! Je suis parmi les quatre personnes de notre groupe qui ont réussi à y arriver.

Je tiens à remercier ma compagne de cordée « Géraldine » qui a été magique et qui a fait preuve d’une volonté et d’une force mentale incroyable.
Mais le plus important, merci à vous ! Tous vos messages d’encouragement me sont allés droit au cœur et m’ont aidé à arriver au sommet.

Certaines expériences nous marquent à jamais et l’ascension du Mont Blanc restera comme un moment fort de ma vie. Il ne faut jamais avoir peur de sortir de votre zone de confort et surtout il faut toujours croire en vous. Beaucoup m’ont dit que c’était impossible avec seulement quatre semaines de préparation et en ayant le vertige mais je me suis donné les moyens d’y arriver, j’ai toujours cru en moi et en ma force mentale et samedi j’ai éprouvé une des émotions les plus fortes de ma vie d’avoir réussi à surpasser mes peurs et transformer mes obstacles en tremplin…
Galerie Photos: